ANOCA : Qui sommes nous ?

Historique de l’association.

Le 19 novembre 1892 se sont réunis quelques officiers d’administration de « cadre de l’intendance » dans la salle d'armes du cercle auxiliaire qui se trouvait à l'époque avenue de l'Opéra à Paris.

Ils ont fondé là « Réunion amicale de préparation et de perfectionnement des officiers t'administration du cadre auxiliaire de l'intendance du GMP », car tel fut son nom de baptême.

La Société reçut le 29 mai 1893 la reconnaissance du ministre de la Guerre. Agrément qui fut renouvelé notamment en 1939.

La guerre de 1914-1918 a tout naturellement entraîné la suspension des activités de l'Association. Durant les hostilités, les officiers d'administration ont tenu leur place puisque à la fin de la guerre on a pu dénombrer parmi eux 149 tués et 1 400 citations.

Dès le 27 février 1927, la « Réunion amicale » changeait son titre contre celui de « Association des officiers d'administration de réserve de l'intendance du GMP », ce dernier sigle se transformant en 1929 en « RMP », puis en 1930 en « RP ».

 

Le 20 juin 1928 fut inauguré en présence du président de la République Gaston Doumergue, le monument aux officiers d'administration morts pour la France, élevé au château de Vincennes, où se trouvait l'Ecole militaire d'administration.

Le monument fut transféré en 1950 à Montpellier, nouveau siège de l'Ecole militaire d'administration.

 

 

Lors de l'assemblée générale du 6 mars 1933, fut créée une caisse d'entraide et le titre devint « Association amicale et d'entraide d's officiers d'administration de réserve de l'intendance ».

Le 30 mars 1936 fut adopté le nom de « Association nationale des officiers d'administration de réserve de l’intendance ».

Un vice-président depuis lors représente - à tour de rôle -les différentes régions militaires.

Survient la guerre de 1939, qui devait provoquer une nouvelle interruption du fonctionnement de l'Association.

La guerre de 1939- 1946 avait frappa dans les rangs des officiers de réserve de l'intendance puisque à la fin de la guerre on pouvait dénombrer :

  • 68 tués,
  • 21 déportés
  • 600 citations,
  • 30 médailles de la Résistance

La vie de l'Association a depuis lors repris son cours en suivant la trace faite par les anciens.

Le 20 juin 1967, le titre de l'Association changea pour devenir « Association nationale des officiers de réserve du service de l'intendance (ANORSI) » ceci pour officialiser l'entrée au sein de notre Association outre des officiers d'administration mais aussi des officiers du cadre spécial et des officiers techniciens issus du service de l'intendance.

 

L’évolution récente de l’organisation de l’armée de terre vient de regrouper les officiers d’administration des différents services dans le corps technique et administratif (CTA) Cette nouvelle organisation ne modifie en rien l’esprit et le dévouement des officiers de réserves du service de l’intendance.

Le drapeau de l'Ecole (qui fut attribué le 27 juillet 1936) est décoré de deux croix de guerre avec palme : 1914-1918 décernée 1926; 1939-1945 décernée 1949.

A compter du 1er janvier 1984. Le service de l'intendance est devenu le commissariat de l'armée de terre. Par suite le titre de l'Association devint « Association nationale des officiers de réserve du corps technique et administratif du commissariat de l'armée de terre » et est désignée en pratique par les seules initiales ANORCAT.

Le 18 juin 1987 l'Association se dotait d'un drapeau portant les emblèmes de l'intendance et du CAT

La vie de l'Association a depuis lors repris son cours en suivant la trace faite par les anciens.

Ainsi eurent les retrouvailles aux popotes de la Terrasse et de Lumina et le redémarrage de notre association, début 1945, avec quelques anciens et un bon nombre de plus jeunes. Des réunions, des cours de perfectionnement puis les journées nationales  de l’Intendance furent organisées en liaison avec le Commandement tous les 2 ans : 1952 Paris ; 1954 Dijon ; 1954 Marseille ; 1958 Biarritz ; 1960 Strasbourg et l’Allemagne.

Quant à nos fêtes annuelles (Spectacles de variétés et grand bal de nuit) eurent lieu jusqu’au 27 mars 1998.

Le 20 juin 1967, le titre de l'Association changea pour devenir « Association nationale des officiers de réserve du service de l'intendance (ANORSI) », ceci pour officialiser l'entrée au sein de notre Association outre des officiers d'administration, mais aussi des officiers du cadre spécial et des officiers techniciens issus du service de l'intendance.

L’évolution de l’organisation de l’armée de terre  regroupa les officiers d’administration des différents services dans le corps technique et administratif (CTA) Cette nouvelle organisation ne modifia en rien l’esprit et le dévouement des officiers de réserves du service de l’intendance.

A compter du 1er janvier 1984. Le service de l'intendance est devenu le commissariat de l'armée de terre. Pour rester en accord avec ces changements notre association lors de son assemblée générale du 18 juin 1984 a modifié sa dénomination pour devenir «  l’Association nationale des officiers de réserve du corps technique et administratif du commissariat de l'armée de terre » et est désignée en pratique par les seules initiales ANORCAT. Cette modification a été publiée au JO du 21 septembre 1984.

Outre un vice-président représentant la province, chaque région militaire devenue  CMD (Circonscription militaire de Défense) a un membre au conseil d’administration. Chaque année, le président et les membres du bureau répondent aux invitations des associations régionales et participent à certaines de leurs manifestations.

LANORCAT crée en 1986 un insigne puis en 1987 l'Association se dote d'un drapeau portant les emblèmes de l'intendance et du CAT (Commissariat de l’ Armée de Terre).

Il porte les  emblèmes de :

  • l’intendance métropolitaine avec ses rameaux d’olivier,
  • l’intendance outre-mer avec son ancre de marine
  • le corps technique et administratif avec ses doubles chevrons

Ce drapeau fut remis le 18 juin 1987 à notre Président  le Lieutenant- colonel Jacques VENISSE  par M. le Commissaire Général de Division FELIX, Inspecteur du Service en présence de M. le Commissaire Général de Division FOURNIER  Directeur Central du Commissariat de l'Armée de Terre.

Le 9sept 1987 (JO) l’ANORCAT a transféré son siège à la DCCAT à la caserne Lourcine. °

  • Les 25 et 26 septembre 1992 l’Association a célébré son centenaire.

Environ 400 camarades d’active et de réserve ont assisté à ce centenaire dans une véritable fraternité d’armes.

A partir de 1991  avec la Guerre d’Irak puis dans les Balkans en ex Yougoslavie se sont développées les OPEX (Opérations Extérieures) et l’ ANORCAT  s’est associée aux militaires envoyés sur ces théâtres  d’opérations pour leur adresser son soutien  et leur faire parvenir un colis de fin d’années.

En 1997 l’ANORCAT et L’ANCAT se sont associés pour célébrer le XVIIème centenaire de la mort de Saint Martin en substitution de la nuit de tradition du Commissariat de l'Armée de Terre.

Le 29 septembre 2001 dans le cadre de la professionnalisation et de la refondation de l’armée de terre, l’association  transformait son sigle en ANOCAT pour accueillir en son seing les officiers d’active du service comme membres actifs possibles de l’Association.

En 2001/2002 l’ ANOCAT commémora son 110ème anniversaire avec trois manifestations :

  • Une journée nationale à VINCENNES le 29 septembre 2001
  • Le dévoilement de la plaque le 6 mai 2002 à la mémoire de l’école militaire d’administration présente à Vincennes de 1855 à 1940 .A cette occasion le CTA  commémora son 25ème anniversaire dans le cadre d’une exposition sur Commissariat de l'Armée de Terre montée par l’EMCTA de Coetquidam,
  • Une journée nationale à  REIMS le 29 septembre2002.

Avec la mise en place  de l’armée professionnelle les associations  militaires ont été amenées  à se fédérer dans le cadre d’optimiser leur relation avec le Commandement aussi bien pour l’armée de terre que pour le Commissariat de l'Armée de Terre.

  • Ainsi pour l’ Armée de terre l’ ANRAT rassemble  depuis 2000, 14 associations nationales, l’ANOCAT avec les associations nationales  comme celles de l’ Infanterie ( ANORI), la Cavalerie (ANORABC),des transports (ANOST devenue ANOLOG), le Génie (ANORG),l’Artillerie(AMRAF),les Transmissions (UNATRANS) ,la DGA (AORCA),l’Etat Major (ESORSEM),les Interprètes ( ANOLIR), la sécurité civile (ANORSD) ainsi que l’ ANOD,MAJORE-MAJORUM et MARS AERO.
  • Pour le Commissariat de l'Armée de Terre l’UNACAT fédère depuis 2004  également 14 associations, 3 associations nationales soit l’ ANAEMA (anciens de l’EMA, Montpellier), l’ ANMOA (Maître-Ouvriers) et L’ANOCAT et 11 associations régionales ramenées récemment à10 soit : ACATA (Alsace), ACAT A (Aquitaine), ACAT LPC (Limousin, Poitou, Charentes), ACAT MP (Midi-Pyrénées), ACAT RT/NO (Bretagne + Pays de Loire+ Haute Normandie),ALCCAT ( Lorraine), AMMCAT sud( Provence Corse et Languedoc Roussillon), l’AORCAT (Nord),ARCAT ( Rhône, Alpes, Auvergne ) et le COSORCAT ( Champagne Ardennes).

 

Pour terminer nous retiendrons les derniers statuts de L’ANOCAT qui ont été adoptés en assemblée générale extraordinaire, le 23 mars 2006, à l’assemblée nationale .Ils ont pour objet de réformer la notion de membres actifs, à 18 et de tenir compte des modifications de l’organisation territoriale de l’armée de terre avec les Régions Terre d’une part  et d’autre part du fait de l’adhésion de l’ ANOCAT des groupements d’associations comme l’ ANRAT ou l’UNACAT.

Enfin il nous  parait intéressant de signaler une des dernières grandes manifestations  organisée le 13 juin 2007 au château de VINCENNES.

Il s’agissait à ce moment là de commémorer :

· Le bicentenaire du décret  du 28 mars 1807 publié  à OSTERODE  par NAPOLEON en Pologne aujourd’hui  où il décida la création du train des équipages rattaché à l’époque à l’administration militaire( future intendance) pour ravitailler les troupes en campagne en viande farine, pain et fourrage,

· Le 20ème anniversaire du drapeau de l’ANOCAT le 18/06/1987,

· Le 5ème anniversaire du dévoilement de la plaque en la mémoire de l’école militaire d’administration le 6mai 2002.

·

Pour tenir compte des évolutions suivantes :

  • La création, du Service du Commissariat des Armées le 1er janvier 2010, qui entraîne, de fait, la disparition du Commissariat de l'Armée de Terre à laquelle l'Association Nationale des Officiers du Corps Technique et Administratif de l'Armée de Terre se référait ;
  • La dissolution de l’ANAEMA le 1 janvier 2011 avec la dévolution du patrimoine ainsi que l'adhésion de ses membres servant ou ayant servi dans les écoles militaires d'administration à l’ANOCAT.

Les membres de l'Association décident le 28 avril 2011 de modifier le nom de leur association pour lui donner la dénomination :
 

ASSOCIATION NATIONALE des OFFICIERS du COMMISSARIAT des ARMEES et ANCIENS ELEVES et AMIS des ECOLES MILITAIRES d' ADMINISTRATION.
A . N . O . C . A.

 

Et par Saint Martin, vive le Commissariat .

 

 

 

     
statuts ANOCA120.32 Ko