JOURNEES NATIONALES DES ASSOCIATIONS DU COMMISSARIAT DES ARMEES

Date: 10/05/2017 (journée)

Les Journées Nationales des Associations du Commissariat des Armées (JNACA) se sont tenues à TOULON du 6 au 8 octobre 2017 et ont réuni une trentaine de personnes dans le cadre de la base navale. Vous trouverez ci-après le compte rendu de ces journées.

 

Les 6, 7 et 8 octobre 2017 se sont déroulées à TOULON (Var) les Journées Nationales des Associations du Commissariat des Armées (JNACA). Elles ont réunies une trentaine de personnes appartenant tant à l'Association Nationale qu'à des Associations Régionales.

 

Le rassemblement s'est opéré, pour les premiers arrivants, le jeudi 5 octobre autour d'un dîner servi à l'espace Louvois. Le lendemain l'ensemble, soit une trentaine de personnes, était reçu dans l'arsenal de TOULON par le commissaire en chef de 1ère classe PRACHE, directeur de la PFAF Sud Est autour d'un café de bienvenue dans la salle du musée de la tenue dont ils purent apprécier l'exposition.

La PFAF Sud Est a pour mission de recueillir les besoins exprimés et de les satisfaire pour ce qui concerne les hommes et femmes appartenant aux trois armées dont les formations sont stationnées sur le territoire des régions PACA, RHONE-ALPES-AUVERGNE, ex-LANGUEDOC-ROUSSILLON et CORSE. A l'issue de sa présentation le commissaire PRACHE a volontiers répondu aux questions qui lui étaient posées avant de partager dans une ambiance chaleureuse le déjeuner servi à l'escale Louvois.

 

Un guide leur appris, l'après midi au musée de la Marine, à distinguer bâbord et tribord, les différentes parties et éléments de mature d'un vaisseau de ligne en leur décrivant la vie des hommes d'équipage à bord puis celle, épouvantable, des galériens et bagnards enchaînés à bord ou, après la disparition des galères, à terre. La visite du musée s'acheva par la découverte des maquettes des plus prestigieux bâtiments de notre marine. La journée s'acheva par un dîner dans un restaurant du quai de Cronstadt.

 

La matinée du samedi 7 octobre fut encore « Marine » avec la visite de la frégate furtive « Courbet » sous la conduite de deux officiers mariniers féminins de réserve très sympathiques. Les visiteurs furent accueillis par le commissaire de bord et deux officiers mariniers, l'un mécanicien, l'autre commis au vivres, qui présentèrent, au cours d'un parcours d'une heure, du pont à la passerelle en passant par les espaces vie et le centre opérationnel ce bâtiment qualifié de « furtif ».  Cette qualification tient à la structure de sa coque dépourvue d'angles supérieurs à 10°

 

De l'arsenal les participants se déplacèrent vers le téléphérique qui les mena pour le déjeuner au sommet du Mont Faron pour un déjeuner au restaurant « Le drap d'or ». Après avoir admiré la rade du sommet du mémorial les participants en parcoururent les différentes salles sous la conduite d'un guide qui leur présenta, dans le cadre de la guerre 1939-1945, le débarquement de Provence et le rôle que jouèrent dans la libération de la région l'armée et les résistants français en commentant différents documents relatifs aux faits exposés.

Un dîner dans un restaurant du quai de Cronstadt mit un terme à cette journée.

 

Une vingtaine d'entre nous constitua le dernier carré qui embarqua à 9 heures 30, le dimanche 8, pour une visite d'une heure de la rade de TOULON. Visite fort agréable et intéressante qui permit de découvrir depuis la mer ce qui avait fait l'objet d'une découverte depuis la terre les jours précédents et, en outre, au mouillage un navire de croisière transportant 4000 passagers et l'ensemble des sites bordant la rade. Tous eurent une pensée pour le « Charles de Gaulle » en cale sèche pour révision. Un déjeuner au cercle naval au Fort Saint Louis au Mourillon clôtura ces journées. Rendez-vous est pris pour l'an prochain à BORDEAUX.